tricotillomanie logoPour la première fois, un protocole Dien Chan pour apaiser les crises de Tricotillomanie

La Trichotillomanie est un trouble obsessionnel caractérisé par la conduite d’arrachage compulsive de ses propres cheveux, poils, cils, sourcils…

Il est souvent causé par un stress, une dépression, une colère ou une crise d’angoisse. Il peut être la conséquence d’un événement triste ou stressant comme un deuil, un déménagement, une séparation ou un sentiment d’abandon.

En exclusivité, comment le Dien Chan pourrait tenter d’apporter une aide pour réduire l’envie d’arrachage ?

Quelques généralités sur ce trouble obsessionnel.

La Trichotillomanie touche en majorité les femmes et on estime que plus la maladie commence tard, plus elle est grave.

Ce comportement irrationnel peut être épisodique ou continue, et d’intensité variable.

Sur les  examens d’imagerie médicale, on remarque des similitudes entre les trichotillomanes et les  personnes souffrant de troubles obsessionnels du comportement (TOC).

Ce comportement est caractérisé par  des gestes automatiques pulsionnels incontrôlables, se rapprochant d’un comportement addictif car il procure un certain plaisir à la personne.
C’est pour cette raison que ces personnes éprouvent beaucoup de difficultés à s’en sortir.

C’est un trouble, pas une maladie, certains parlent de besoins irrépressibles.

Ce comportement est souvent lié au stress et à la dépression mais pas toujours. Il peut être déclenché par le stress justement et il apaise un peu la souffrance due à ce stress.
Bien entendu, ce comportement entraine des conséquences au niveau esthétique (alopécie, des zones de manque de cheveux ou de poils) et souvent une réticence à en parler voire une honte.

Le traitement nécessitera souvent l’aide d’un psychothérapeute formé aux thérapies comportementales et cognitives. Les thérapies sont accompagnées ou non de traitements médicamenteux appropriés.

 

La théorie orientale avec le Dien Chan.

J’ai entendu parler de ce trouble que récemment et j’ai voulu comprendre  et étudier un peu plus en détail en suivant une autre piste, celle de la Médecine Orientale
Un de mes amis m’avoue être victime de ce trouble et le cachait à tout le monde. J’ai souhaité apporter une aide à mon ami par un protocole dienchan basé sur les méridiens et le réseau de nœuds. Les résultats expérimentaux sont très encourageants pour cet ami, alors, je partage cette information et ce protocole au complet avec vous.

En suivant la logique de la Médecine Orientale et les théories des méridiens d’acupuncture, j’ai mis au point un protocole avec les techniques du Dien Chan pour « libérer » les nœuds ou encore appelés blocages au niveau des méridiens concernés.
Rentrer dans les détails techniques dépasserait le cadre de cet article, je donne directement les raisons d’un tel protocole Dien Chan et la logique du raisonnement qui m’ont amené au protocole qui comprend un certain nombre de points à stimuler (avec les doigts directement ou avec un instrument Dien Chan).

Première piste : dans la Médecine Orientale, tout est basé sur l’équilibre entre deux éléments : le Yin et le Yang. On comprendre aisément que si la maladie apparait, c’est le résultat d’un déséquilibre. Ce déséquilibre est aussi présent dans le cas d’un comportement anormal entrainant une certaine souffrance et une addiction. Seulement les manifestations du déséquilibre seraient beaucoup plus subtiles et difficiles à interpréter.
La difficulté est plus perceptible en Acupuncture. Avec le Dien Chan, nous avons une chance que les théories sur les nœuds se situent uniquement au niveau facial ou de la tête. Le repérage des blocages des méridiens est beaucoup plus précis et moins difficile.

Deuxième piste : la deuxième voie qui m’a amené à réaliser le protocole est la théorie orientale de correspondance des organes avec des éléments comme les cheveux, les poils, la peau etc… Et cette théorie a été déterminante pour établir la logique des points à stimuler et arriver au protocole complet.
Une fois la logique établie comme un problème de Mathématique, le reste était beaucoup plus simple à réaliser.
Les organes qui ont une correspondance avec les poils, peau, cheveux, seront « rééquilibrés » pour libérer les nœuds.

Troisième Piste : Même raisonnement pour la sensibilité tactile des doigts : les points correspondants sont stimulés. Demandez à un trichotillomane d’arracher les poils ou cheveux avec des mains enveloppées dans des gants… le « plaisir » n’est plus le même voire complètement absent.
C’est sur ce principe, que les points de l’équilibre au niveau des doigts seront activés. On supprime « virtuellement » tous les réseaux de blocage amenant aux déséquilibres de cette sensibilité tactile et le « plaisir » qui en découle. Les points du Dien Chan remplacent les gants !

 

Le Dien Chan et le Khi Cong : l’aide aux Trichotillomanes.

Voici le protocole complet Trichotillomanie du DienCong ©

Rappel : ce protocole est basé sur le rétablissement de l’équilibre dans les méridiens et la suppression des nœuds de blocage dans la Médecine Orientale.

Lorsque vous sentez que l’envie vous prend, faites le protocole en entier AVANT, il se pourrait qu’une fois terminé, l’envie d’arrachage disparait aussi.
Vous pouvez recommencer autant de fois le protocole, même immédiatement après avoir fini de le faire. Le but est d’instaurer l’équilibre qui vous fera disparaitre progressivement l’envie d’arracher.

 

1ère phase

Respiration Khi Cong

  • Mettez vous à l’aise, assis dans votre fauteuil, dans votre lit, peu importe, il suffit que vous soyez à l’aise.
  • Fermez les yeux
  • Prenez une inspiration (environ 5 secondes)
  • Expirez pendant environ le double ou triple du temps d’inspiration ( 10 secondes ou 15 secondes )
  • L’inspiration est toujours plus courte que l’expiration.
  • Inspirez par le nez et expirez par la bouche.
  • Vous pouvez vous aider en regardant votre montre pour évaluer le temps d’inspiration et d’expiration. Une fois le principe compris, vous ne regarderez plus la montre.
  • Habituez-vous au rythme de cette respiration, que cela devienne automatique.
  • Imaginez que l’air que vous inspirez rentre dans chaque cellule de votre corps, de votre tête pour les nettoyer entièrement.
  • L’air que vous expirez, rejette les déchets vers l’extérieur.
  • Votre corps est propre, votre tête est enfin débarrassée de pressions et du stress.
  • Faites le pendant 10 minutes à 15 minutes.

 

2ème phase

Stimulez avec les doigts, ou le bout d’un stylo ou un instrument DienChan les zones suivantes :

Autour des points

3, 26, 103, 124, 130, 37, 0

  • Point 3 : des deux côtés, sur la verticale qui passe par le centre de la pupille
  • Point 26 : , point simple , au milieu , entre les sourcils
  • Point 103 : au centre du front
  • Point 124 : jonction de la ligne horizontale qui partage le front en deux et la verticale au bord externe de la pupille
  • Point 130 : point double, à l’extérieur de chaque oeil
  • Point 37 : point simple , seulement à GAUCHE
  • Point 0 : point double, juste devant l’oreille, vue de PROFIL

Si vous ne connaissez pas le Dien Chan, j’ai rédigé des articles d’initiation que vous pouvez aller consulter (menu Dien Chan, Découverte et Outils)
Liens :

Le Dien Chan – Historique et Découverte
Le Dien Chan : La première leçon

 

Une fois que vous avez réalisé ces deux phases, soit l’envie d’arrachage disparait complètement et c’est terminé.
Si ce n’est pas le cas passez à la phase 3

 

3ème phase :

Repasser avec le bout du stylo ou l’instrument DienChan  sur les points précités. En appuyant sur ces points repérez celui ou ceux qui sont un peu « sensibles » , stimulez plus longuement ces points par rapport aux autres. Progressivement vous sentirez que cette « sensibilité » du début a disparu, signe que le point est débloqué (suivant la théorie de la digipuncture et la réflexologie)

Repassez sur chacun des points précités, environ 100 stimulations pour chaque point.
Vous pouvez également balayer verticalement du point 103 au point 26
Vous pouvez aussi faire plus, jusqu’à ce que l’envie d’arrachage diminue ou disparait.

Fin du protocole.

Protocole Tricotillomanie - Vue de FACE

Protocole DIENCHAN Tricotillomanie – Vue de FACE

Protocole DIENCHAN Tricotillomanie - Vue de PROFIL

Protocole DIENCHAN Tricotillomanie – Vue de PROFIL

 

Si vous n’obtenez pas le résultat souhaité, recommencez le protocole depuis le début en vous appliquant dans l’exercice de respiration avec le Khi Cong.

Donnez vos résultats et impressions dans les commentaires ci-dessous.
Si vous avez de bons résultats, dites le, cela pourrait aider les autres.
Si vous n’avez pas réussi, partagez vos expériences.
Il se pourrait alors, que d’autres formes de blocages (autres que ceux des méridiens) ou autres problèmes psychologiques interviennent  et empêchent  la réussite.

 

Vos avis seront précieux pour tout le monde.

En espérant vous avoir donné une piste et une aide pour soulager les crises de Tricotillomanie.

 

signature admin

 

 

Tiếng Việt : Phác Đồ Diện Chẩn trị những Bệnh Rối Loạn Ám Ảnh Cưỡng Bức Tự Nhổ Trụi Tóc

 

Mise en garde :  les informations de cet article ne sont pas des conseils médicaux. Seul un professionnel de la santé est apte à vous fournir un avis médical, quelle que soit votre condition.
Vous utilisez les informations du site DienCong vos propres risques et périls. Aucun responsable du site DienCong ne peut prendre quelque responsabilité que ce soit dans les résultats ou les conséquences de toute tentative d’utiliser ou d’adopter une information présente sur ce site ou toute reproduction de celui-ci. Rien dans cet article ou sur ce site DienCong ne devrait être interprété comme une tentative d’offrir ou de rendre un avis médical ou de se livrer à un quelconque exercice de la médecine.

 

 

 

Tagged with:

Catégorie : Protocoles

Vous aimez cet article ? Abonnez vous à mon flux RSS et recevez plus d'infos!