logoCertains aliments possèdent de très nombreuses et puissantes propriétés anti-inflammatoires, anticancéreuses et anti-oxydantes.

Suite à notre article sur les aliments avec des propriétés anticancéreuses les plus importantes, voici la deuxième série. Nous passons en revue les 4 légumes suivants, de la 8ème à la 5ème place dans notre hit parade. La consommation régulière de ces légumes nous apporte de très nombreux éléments naturels très bénéfiques pour notre santé.

8ème position : CHOU, CHOU FRISE, CHOU DE BRUXELLES

De la famille des Brassicacées ou Crucifères, les choux comme  les autres membres de cette famille possèderaient des propriétés dans la prévention de certains cancers (poumons, ovaires, reins) (ref 2)

Une autre étude montre la diminution du risque global de cancer, grâce à une consommation régulière (au moins une fois par semaine). Cette propriété est due à la présence d’une molécule, le glucosinate dont le chou et ses dérivés possèdent en grande quantité (ref 1).

Le CHOU FRISE, lui, est considéré comme l’une des plantes les plus nutritives, avec des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires puissantes.
Avec ses propriétés anti-inflammatoires, les feuilles peuvent être utilisées en usage externe sous forme de cataplasme. Il suffit de les immerger dans l’eau tiède et les appliquer sur les points douloureux et enflammés. On les utilise ainsi pour soulager brûlures, entorse, bronchite, la goutte, les furoncles, les panaris, les plaies suppurantes, les névralgies faciales, l’urticaire, le zona…

C’est aussi une excellente source de béta-carotène, vitamine K, vitamine A, vitamine C, lutéine ainsi qu’en zéaxanthine (action contre les cancers du sein et du poumon). Il est en outre riche en calcium.
Sa position dans le classement est justifiée par une concentration de substances anticancéreuses très importantes (flavonoïdes, phénols, indoles).

CHOU DE BRUXELLES

De la famille des Crucifères toujours, cette variété de chou possède des propriétés anti-oxydantes et anticancéreuses beaucoup plus importantes que les choux classiques.
Particulièrement riche en Glucosinate, qui donne naissance aux isothiocyanates qui inhibent la prolifération des cellules cancéreuses et accélèrent leur autodestruction.

anti cancer chou bruxelles chou frisé dien chan

 

7ème position :  BETTERAVE

En 7ème position, nous retrouvons un cousin de notre épinard classé à la 12ème position dans ce classement. La betterave est un merveilleux légume qui possède beaucoup de propriétés fondamentales et très intéressantes.

Propriétés anti-inflammatoires, anti-tumorales et de protection du foie : dues à une molécule que la betterave est l’un des rares végétaux à en posséder : la Bétalaïne. Un très puissant antioxydant, qui demeure stable dans le tractus gastro-intestinal sans perte de ses propriétés. Cette bétalaïne se retrouve dans la circulation sanguine après une consommation de jus de betterave. (ref 3)

La bétalaïne est responsable de la couleur rouge dans les urines ou les selles après avoir mangé de la betterave. Ces pigments sont absorbés par l’intestin au lieu d’être dégradés. Cette coloration n’est pas du tout dangereuse pour la santé.

Régularise les fonctions hépatiques et le transit intestinal : elle facilite la digestion et aide le travail du foie.

Prévention des cancers du poumon, du foie, de la peau grâce à la Bétanine dans la betterave ( étude du College of Pharmacy and Pharmaceutical Sciences, Howard University, Washington, DC – ref 4)

Prévention des maladies cardiovasculaires, cancers et maladies chroniques  grâce aux pouvoirs antioxydants

La betterave est riche en nitrate, un composé qui serait transformé dans l’organisme en oxyde nitrique qui a la propriété de détendre la tension artérielle. Dans une étude, des patients ayant consommés 120 ml de jus de betterave ont vu leur pression artérielle diminuer de 10 points en moins de quatre heures.

Propriétés Anticancer : travaux du Dr Alexander Ferenczi, MD., at the Department for Internal Diseases at the district hospital at Csoma, Hongrie. Il a utilisé uniquement le jus de betterave pour traiter des malades cancéreux et obtenait d’excellents résultats. Il recommande de consommer en moyenne 1 litre de jus de betterave pendant plusieurs mois. Ces propriétés anti-tumorales puissantes seraient dues à la bétacyanine responsable de la couleur rouge de la betterave.

Conseil de consommation : 3 fois par semaine, 2 fois : crue ou sous forme de jus de betterave. Crue plutôt que cuite car la betterave cuite voit disparaitre certaines de ses propriétés et ses vitamines « thermosensibles » comme la vitamine C, B9 ou B1

1 fois en utilisant quelques feuilles dans un potage.

betterave

 

6ème position : POIREAU

De la famille de l’oignon et l’ail, le poireau contient des composés sulfurés et beaucoup d’antioxydants ayant un effet protecteur contre certains cancers.

Le poireau contient aussi des Saponines qui agiraient sur la diminution du cholestérol sanguin chez l’animal (ref 5). Les saponines auraient aussi des propriétés anticancer et antifongiques (ref 6).

 

poireau anti cancer dien chan

 

5ème position :  OIGNON

Illustre représentant de la famille des Alliacées, l’oignon a des frères, sœurs, cousins aussi célèbres avec des propriétés anti-oxydantes et anticancéreuses majeures. De très nombreuses études ont montré que l’oignon pourrait avoir une action inhibitrice  sur de nombreux stades de développement des cancers (ref 7).
La consommation d’oignons diminuerait les risques cardiovasculaires (ref 8) grâce aux composés ayant une action nette de diminution de l’agrégation plaquettaire.

L’oignon est une source importante d’un autre composé appelé Quercétine, c’est une flavonoïde majeure avec des propriétés anti-oxydantes, anti-inflammatoires et antihistaminiques (antiallergiques)
On remarque enfin que les oignons ROUGES possèdent beaucoup plus de composés anti-oxydantes naturels que les oignons blancs.

Enfin, un autre composé intéressant de l’oignon est la Glucokinine, qui possède d’intéressantes propriétés naturelles hypoglycémiantes (ref 9). D’autres études montrent qu’elle stimulerait le pancréas. Cette action ne serait pas aussi rapide que l’insuline médicamenteuse mais elle est par contre plus durable et sans toxicité. L’oignon possède des vertus pouvant apporter de nombreux effets bénéfiques sur l’état général du diabétique.

oignon

 

Dans le 3ème et dernier volet , nous terminerons avec les 4 premiers de la classe, les 4 super champions toutes catégories.

 

signature admin

 

 

Les références

1) Cancer Epidemiol Biomarkers Prev. 1996 Sep;5(9):733-48.
Epidemiological studies on brassica vegetables and cancer risk.
Verhoeven DT, Goldbohm RA, van Poppel G, Verhagen H, van den Brandt PA.
Source Netherlands Organization for Applied Scientific Research, Nutrition and Food Research Institute, Zeist, The Netherlands.
2) Lancet. 2005 Oct 29-Nov 4;366(9496):1558-60.
Effect of cruciferous vegetables on lung cancer in patients stratified by genetic status: a mendelian randomisation approach.
Brennan P, Hsu CC, Moullan N, Szeszenia-Dabrowska N, Lissowska J, Zaridze D, Rudnai P, Fabianova E, Mates D, Bencko V, Foretova L, Janout V, Gemignani F, Chabrier A, Hall J, Hung RJ, Boffetta P, Canzian F.
Source International Agency for Research on Cancer, Lyon, France.
3) Pharmacol Res. 2005 Oct;52(4):290-7.
Urinary pharmacokinetics of betalains following consumption of red beet juice in healthy humans.
Frank T, Stintzing FC, Carle R, Bitsch I, Quaas D, Strass G, Bitsch R, Netzel M.
Source Solvay Pharmaceuticals GmbH, Hans-Boeckler-Allee 20, D-30173 Hannover, Germany. dr_thomas_frank@web.de
4) Cancer Lett. 1996 Feb 27;100(1-2):211-4.
Chemoprevention of lung and skin cancer by Beta vulgaris (beet) root extract.
Kapadia GJ, Tokuda H, Konoshima T, Nishino H.
Source Department of Pharmaceutical Sciences, College of Pharmacy and Pharmaceutical Sciences, Howard University, Washington, DC 20059, USA.
 
5) Int J Food Sci Nutr. 2005 Mar;56(2):79-85.
Antioxidant effect of saponin: potential action of a soybean flavonoid on glucose tolerance and risk factors for atherosclerosis.
Rodrigues HG, Diniz YS, Faine LA, Galhardi CM, Burneiko RC, Almeida JA, Ribas BO, Novelli EL.
Source Department of Chemistry and Biochemistry, Institute of Biological Sciences, University of São Paulo State, UNESP, Botucatu, Brazil.
6) J Nat Prod. 1997 Oct;60(10):1003-7.
Porrigenins A and B, novel cytotoxic and antiproliferative sapogenins isolated from Allium porrum.
Carotenuto A, Fattorusso E, Lanzotti V, Magno S, De Feo V, Carnuccio R, D’Acquisto F.
Source Dipartimento di Chimica delle Sostanze Naturali, Università degli Studi di Napoli Federico II, Italy.
7) Asian Pac J Cancer Prev. 2004 Jul-Sep;5(3):237-45.
Allium vegetables in cancer prevention: an overview.
Sengupta A, Ghosh S, Bhattacharjee S.
Source Dept. of Cancer Chemoprevention, Chittaranjan National Cancer Institute, Kolkata-700026, India.
8) Plant Foods Hum Nutr. 2003 Winter;58(1):27-40.
Temporal aspects of onion-induced antiplatelet activity.
Osmont KS, Arnt CR, Goldman IL.
Source Department of Horticulture, University of Wisconsin-Madison, 1575 Linden Drive, Madison, WI 53706, USA.
9) Environ Health Insights. 2010 Oct 14;4:71-7. doi: 10.4137/EHI.S5540.
Preliminary Study of the Clinical Hypoglycemic Effects of Allium cepa (Red Onion) in Type 1 and Type 2 Diabetic Patients.
Taj Eldin IM, Ahmed EM, Elwahab H M A.
Source Department of Pharmacology, Faculty of Pharmacy, University of Gezira, Sudan.

Tagged with:

Catégorie : Diététique

Vous aimez cet article ? Abonnez vous à mon flux RSS et recevez plus d'infos!