khicong logoLa Migraine par le Stress : soulager par l’initiation au Khi Công et la Loi de l’Attraction

Connaissez vous la Migraine ? le Stress ? et la Loi de l’Attraction ? Oui, diront certains, non, pour d’autres… Mais, quel rapport ?
Nous débutons par un cas d’un exemple de migraine due au stress. Vous allez faire connaissance avec les principes de la visualisation indispensable à la pratique du Khi Cong. C’est une première initiation… Suivez le Guide.
On commence par une histoire … une journée bien triste.

Je vais vous raconter une petite histoire. C’est une histoire vraie dont j’ai modifié les éléments pour ne pas dévoiler les identités des personnes impliquées.

C’est l’histoire d’une personne qui vit dans la solitude, triste solitude. Depuis le décès de son mari, son moral baisse, ses enfants se disputent, certains visent l’héritage, et peut être à cause de ça et des désaccords familiaux, d’autres ne lui parlent plus depuis longtemps. Chaque jour de sa vie, elle broie du noir, elle est triste, elle est en colère contre cette vie injuste, contre son mari qui est parti avant elle, contre ses enfants qu’elle ne voit plus, contre la société qui la rejette, contre la vie qui ne lui fait aucun cadeau.

Chaque fois, qu’elle me parlait, c’était pour me raconter à quel point elle souffre, à quel point elle en veut à ses enfants, à tout le monde. Sa colère était telle qu’elle souhaiterait presque la même souffrance à ses propres enfants.

Un jour, elle me disait : « je voudrais en finir, ce n’est pas une vie, que la maladie m’emporte, cela m’est égal, puisque la vie que je mène me plonge dans la souffrance tous les jours, de plus en plus. »

Alors, la maladie est venue… frapper à sa porte, une maladie terrible, une maladie dont en principe, on ne guérit pas. La maladie l’a sans doute entendue.

A force de broyer du noir, le ciel au-dessus d’elle s’est assombri, les nuages noirs sont venus remplacer les derniers faibles rayons de soleil qu’elle refusait de voir avec ses yeux remplis de larmes.

Malgré mes conseils, elle refusait de pardonner, et, en ce faisant, refusait de cesser de souffrir ?

C’est la catastrophe, plus elle avait peur, plus la maladie gagnait du terrain, on parle déjà de traitements lourds, de séquelles irréversibles, de souffrances interminables.

Alors, elle sombrait dans la dépression, une lente descente aux enfers, tout en continuant à haïr la vie, détester les gens qui sont heureux et en bonne santé. Elle s’éloignait déjà d’un monde dont elle a toujours rêvé inconsciemment mais dont elle a toujours tourné le dos.

La maladie devient grave, l’espoir de guérison s’éloigne.

Puis, un jour, j’apprends qu’elle est hospitalisée.

Les enfants en apprenant la terrible nouvelle sont venus la voir. Peut-être une dernière fois ? On regrette le temps perdu… je regrette, tu regrettes, il regrette, nous regrettons… encore et encore.

Ils l’entourent, lui parlent, l’invitent à l’anniversaire du petit… le temps, le TEMPS est compté et on veut rattraper le temps perdu.

Un jour, elle est venue me voir et d’une voix faible, elle me disait : « J’aurais dû vous écouter, j’aurais dû vivre autrement ». Elle baissa la tête et continua : « Ces derniers temps, j’étais vraiment heureuse, s’il me reste peu de temps à vivre, vraiment je ne regrette pas le moment présent. Vous savez, aujourd’hui, je suis entourée, je suis heureuse… même si je dois attendre d’être gravement malade pour vivre ces derniers instants dans cette paix et cette joie… c’est dommage n’est-ce pas ? »

Je lui dis :  « Mais, qui vous parle de la fin ? vivez votre bonheur, respirez la santé qui nettoie vos bronches et efface vos idées noires, faites le maintenant, n’attendez plus »

Elle m’a salué avec un large sourire aux lèvres… je crois que c’est la première fois où je la vois réellement sourire.

Aujourd’hui, cela fait plusieurs mois qu’elle rayonne, le beau temps est revenu, chassant les nuages noirs au-dessus de sa tête.

Et vous savez pour quelle raison ? cela fait plusieurs mois que sa maladie est en phase de rémission, une guérison en vue ? Il suffit de la vivre intensément.

 

La Loi de l’Attraction

Pour comprendre cette Loi de l’Attraction, il faut comprendre un principe simple : toute énergie attire une énergie similaire, le positif attire le positif et le négatif attire le négatif.

On peut attirer tout ce qu’on désire mais aussi tout ce qu’on ne désire pas.

La bonne santé attire la bonne santé

L’argent attire l’argent

L’amour attire l’amour.

L’inverse est aussi vrai :

La mauvaise santé attire encore plus de maladies

Le manque d’argent attire encore plus de manque d’argent

Le manque d’amour attire la haine, la solitude, le rejet etc..

On peut tenter d’expliquer cette Loi qui semble à priori tout à fait injuste par le fait  qu’elle est une réponse de notre état intérieur qui envoie des vibrations, des signaux dans l’Univers et l’Univers répondra toujours aux signaux, aux vibrations que nous lui envoyons. L’Univers ne nous répondra pas par rapport à notre souhait ou notre désir.

Par exemple : une personne atteinte d’une maladie, elle ne cesse d’être en colère contre cette maladie, sale maladie, qui la fait souffrir, qui l’empêche de marcher, de manger. Tous les jours, elle maudit cette maladie, en réalité, elle n’aide pas son corps, son organisme à lutter, à se défendre contre la maladie, au contraire. En haïssant la maladie, elle provoque en retour l’installation et l’aggravation de cette maladie qu’elle déteste tant.

Vous voyez ce que cette personne envoie comme signaux, comme vibrations dans l’Univers ?

Plus vous envoyez une image négative de la maladie, plus elle sera présente en retour. C’est la fameuse loi de l’attraction.

Pourtant, elle souhaite être en bonne santé, la guérison, la joie de vivre…

La loi de l’attraction va uniquement agir selon vos croyances et votre ressenti. La loi de l’attraction ne va pas chercher à comprendre si c’est bien ou pas. Elle va vous envoyer la matérialisation de ce que vous ressentez et non de ce que vous désirez.

Alors il faut appliquer la Loi de l’attraction dans le bon sens : cette personne doit émettre des signaux d’ouverture, de paix, de bonheur et de bonne santé.

Et la santé attire la santé parce que l’on va manger convenablement, on entretient sa forme et son état d’esprit etc…

 

La première initiation à la respiration KHI CONG avec la loi de l’attraction.

Après les deux exemples ci-dessus, nous allons commencer une initiation simple au KHI CONG, technique de respiration lente en prenant l’exemple d’une migraine due à un stress.

 

1ère solution (celle que vous faites peut être d’habitude !)

« J’en ai marre de cette migraine, si je pouvais la tuer,  je vais encore devoir prendre un cachet, ça va me pourrir la vie etc… la liste est longue. »

 

2ème proposition : le Khi Cong

  • Mettez vous à l’aise, assis dans votre fauteuil, dans votre lit, peu importe, il suffit que vous soyez à l’aise.
  • Fermez les yeux
  • Prenez une inspiration (environ 5 secondes)
  • Expirez pendant environ le double ou triple du temps d’inspiration ( 10 secondes ou 15 secondes )
  • L’inspiration est toujours plus courte que l’expiration.
  • Inspirez par le nez et expirez par la bouche.
  • Vous pouvez vous aider en regardant votre montre pour évaluer le temps d’inspiration et d’expiration. Une fois le principe compris, vous ne regarderez plus la montre.
  • Habituez-vous au rythme de cette respiration, que cela devienne automatique.
  • Maintenant, en fermant les yeux, imaginez vivre intensément des moments de paix sans aucune migraine, ressentez le souffle, l’air qui rentre par vos narines, et qui parcourt votre corps entier en lui débarrassant des toxines, et qui apporte un air neuf à votre corps qui se régénère sur des bases saines.
  • Imaginez-vous réellement en train de vivre intensément sans aucune migraine, rire, chanter, danser, et tout cela grâce au souffle de votre respiration lente comme je vous ai indiqué.
  • Imaginez que l’air que vous inspirez rentre dans chaque cellule de votre corps, de votre tête pour les nettoyer entièrement.
  • L’air que vous expirez, rejette les déchets vers l’extérieur.
  • Votre corps est propre, votre tête est enfin débarrassée de pressions et du stress.
  • Faites le pendant 10 minutes à 15 minutes. Faites le 1 ou 2 fois par jour.

Vous êtes en train d’envoyer des vibrations de bien être, d’énergie positive…

Et que croyez-vous que votre corps va vous envoyer en retour ?

Je suis déjà impatient de lire vos impressions en commentaires.

 

Ceci étant dit, toute maladie ne se résume pas à une vibration négative envoyée dans l’Univers !!! Un soulagement n’est pas systématiquement lié à une visualisation positive.

Ce serait trop simple et trop réducteur.

Cette initiation n’est qu’une étape parmi d’autres. La première étant aussi de consulter votre médecin comme d’habitude.

 

Ce petit exercice est juste une petite initiation à la visualisation nécessaire à la pratique du Khi Cong.

C’est un excellent exercice et … ça marche aussi sur autre chose que la migraine !

 

signature admin

 

 

Tagged with:

Catégorie : Khi Cong

Vous aimez cet article ? Abonnez vous à mon flux RSS et recevez plus d'infos!