khi cong intestin logoCe soir, j’appellerai mes intestins…

Nous voici à la deuxième leçon de Khi Cong.
Nous allons faire une connexion entre le cerveau et les intestins, ça vous dit ? Ne ratez pas cette occasion, vous n’allez pas être déçu du voyage.
Ceci étant dit, la leçon aujourd’hui est certainement la plus perturbante et le plus importante.

Il est primordial de se rappeler que le Khi Cong est une technique  de respiration consciente qui nous apportera de multiples bienfaits. Maitriser le Khi Cong, vous permettra de comprendre le langage de votre corps, de régulariser l’équilibre de vos organes, apporter l’énergie interne jusqu’à la plus petite cellule de votre corps et en ressentir les bienfaits immédiatement.

Notre équilibre physique et mental ne dépendent que de nous.

Dans la première initiation au Khi Cong, je vous ai introduit la notion de la loi de l’attraction (voir l’article). Ce n’est pas pour rien si j’ai commencé cette initiation par le Loi de l’Attraction. Elle a une importance fondamentale dans la progression et l’efficacité de votre pratique du Khi cong.

Nos façons de penser, nos habitudes,  nos croyances intimes vont façonner et créer ce que nous allons vivre, notre réalité. C’est une loi Universelle.

Mes intestins = Mon cerveau oublié

Si vous avez étudié les théories de la Médecine Orientale, vous savez qu’il existe une zone très spéciale, une sorte de centre énergétique, qui se situe dans la zone large autour du nombril. Nous n’allons pas la nommer pour l’instant pour éviter les confusions.
Je vais simplement vous dire que ce n’est pas par hasard que cette zone importante renferme à l’intérieur, les intestins.
Nous avons vu qu’il est admis scientifiquement maintenant, le rôle capital des intestins comme deuxième cerveau (article Le Cerveau des Intestins).

Nous allons franchir une deuxième étape :

Toutes vos pensées, vos croyances sont dans le CERVEAU
Tout ce que vous allez vivre et votre réalité sont dans les INTESTINS
Connecter les deux, c’est prendre conscience, couper les barrières et reprendre le contrôle de notre bien-être, de notre bonheur et de notre santé.

 

La deuxième loi Universelle : la loi de la Relaxation

Pour mener à bien notre connexion, nous aurons besoin de définir cette loi qui est très simple, encore faut-il la mettre en évidence.

Je vais poser une simple question : Vous avez commencé à pratiquer le Khi Cong, à prendre conscience de votre respiration. Pour pouvoir faire la visualisation, vous devez être complètement relaxé, un état de lâcher prise. Or, combien de temps êtes vous resté dans cet état de lâcher prise et complètement relaxé avec le vide dans votre tête, sans qu’une PREMIERE image ou pensée parasite vienne vous perturber ? Le boulot à finir, les devoirs du petit, la révision de la voiture à programmer, ne pas oublier les courses et téléphoner à tante Jeanne…

Ce sont ces perturbations qui vous empêchent de vous concentrer pendant suffisamment longtemps pour réussir votre visualisation de la loi de l’attraction.

Il est donc important de comprendre que la loi de relaxation est une condition indispensable à la réussite de votre apprentissage du Khi Cong

Pour vous aider, je vais vous enseigner une autre technique qui vous permettra de mieux comprendre comment fixer son attention pour réussir tout simplement la RELAXATION.

 

La puissance du Diên Công : le dialogue avec mes intestins.

Vous savez que le deuxième cerveau est logé dans les intestins.

Alors, quoi de plus facile et naturel que pour aider le système nerveux à se relaxer complètement, nous allons le « relier » au système nerveux entérique c’est-à-dire les intestins.
Relier les deux c’est comme fermer une boite avec le bon couvercle : ça s’emboite parfaitement et ça ferme hermétiquement.
Cette connexion sera réellement facile à faire car elle était déjà pré existante. Le seul problème, c’est que nous n’avons jamais fait attention et prendre le temps « d’écouter » ce que le corps a à nous dire.

 

Le deuxième exercice du Khi Cong

  • Mettez-vous à l’aise, assis dans votre fauteuil, dans votre lit, peu importe, il suffit que vous soyez à l’aise.
  • Fermez les yeux
  • Prenez une inspiration (environ 5 secondes)
  • Expirez pendant environ le double ou triple du temps d’inspiration ( 10 secondes ou 15 secondes )
  • L’inspiration est toujours plus courte que l’expiration.
  • Inspirez par le nez et expirez par la bouche.
  • Vous pouvez vous aider en regardant votre montre pour évaluer le temps d’inspiration et d’expiration. Une fois le principe compris, vous ne regarderez plus la montre.
  • Habituez-vous au rythme de cette respiration, que cela devienne automatique.
  • Maintenant, imaginez que vous entamez un dialogue avec vos intestins.
  • A chaque inspiration, imaginez que l’air inspiré véhicule vos pensées et vos paroles jusqu’aux intestins.
  • A chaque expiration, plus longue, ressentez ce que vous expriment vos intestins, parfois de la satisfaction, parfois des inquiétudes, écoutez leurs réponses.
  • Continuez ce dialogue, demandez des nouvelles, faites part de vos préoccupations, dites leur que vous avez compris le message, montrez leur votre reconnaissance.
  • Le dialogue avec les intestins vous a permis tranquillement et facilement d’atteindre le premier stade de la relaxation car en faisant ainsi, vous avez centré la concentration sur cette tâche et vos pensées parasites n’ont pas eu le temps et la possibilité de vous perturber.

 

Laissez moi vous apprendre encore un élément TRES  important :

Cela vous est-il déjà arrivé de sentir des bruits dans les intestins ? certainement oui …
Alors si un jour vous sentez ces bruits et que vous avez le temps et la possibilité, faites la séance de Khi Cong comme je vous l’ai apprise ci-dessus pour dialoguer avec les intestins.

Vous allez constater que :

Ces bruits intestinaux semblent parfois réagir aux SONS externes, aux stress aussi bien évidemment.
Ces bruits se calment et cessent comme par magie après la séance de khi cong et le fameux dialogue avec vos intestins. Un peu comme un enfant qui est finalement rassuré. C’est étonnant.
Et comme par hasard, le STRESS dans votre tête a disparu en même temps !

Beaucoup d’éléments perturbants aujourd’hui n’est ce pas ?

Vous êtes donc en train de remettre en question votre façon de penser, et en ce faisant, alors, vous changerez votre vie.

Nous créerons donc, tous les jours, la matérialisation de la vie et les situations que nous imaginons dans nos DEUX cerveaux grâce à la connexion que nous venons d’apprendre à réaliser.

Dans l’avenir, quand vous atteindrez un certain niveau dans le Dien Cong ( je vous le souhaite ), vous comprendrez que la leçon que vous venez d’apprendre aujourd’hui est une étape primordiale, et j’insiste, certainement la plus importante.

J’attends tous vos (nombreux) commentaires ci-dessous. Ne soyez pas timide hein ! On est entre nous ;-)

signature admin

 

 

Tagged with:

Catégorie : Khi Cong

Vous aimez cet article ? Abonnez vous à mon flux RSS et recevez plus d'infos!