dien chan schémaLe Dien Chan : la Multi-Réflexologie Faciale

L’écriture exacte en vietnamien est DIỆN CHẨN.
DIỆN signifie VISAGE
CHẨN signifie DIAGNOSTIQUER

C’est une technique de diagnostic et de stimulation faciale, découverte par le Pr Bùi Quốc Châu dans les années 80.Cette technique est basée sur la stimulation externe de différents points sur le visage répertoriés par le Pr Châu, à l’aide de petits instruments externes sans aucune aiguille.

Ces points, ainsi stimulés, provoquent le déblocage et libère les noeuds de points vivants qui empêchaient l’énergie vitale de circuler à travers des canaux spécifiques appelés méridiens. Ces points faciaux répertoriés par le Pr Châu constituent des relais de points de réflexion des différents organes du corps, différentes parties du corps, sur le visage.

La particularité de ces actions stimulation, déblocage, libération est le soulagement quasi instantané des gênes, douleurs. Le Dien Chan trouve un large champ d’application dans le soulagement de problèmes d’origine vasculaire, neurologique, inflammatoire, circulatoire.

L’Homme et sa Découverte

thay chauLe Pr Bùi Quốc Châu est né le 3 avril 1942 , dans une ville du Sud Vietnam qui s’appelle Vĩnh Long.

Jeune, il est passionné par l’acupuncture. Il ne devinera jamais qu’un jour ses découvertes sur les secrets du visage, de la face l’amèneront sur une autre voie que l’auriculothérapie ou la craniopuncture.
Rapidement, il a pris conscience des relations évidentes qui existent entre le visage d’un côté et le corps humain (organes et membres) de l’autre. Les travaux du Dr Pierre NOGIER en 1956 sur la réflexothérapie de l’oreille et ses points réflexes ont beaucoup influencé et inspiré le Pr Châu.

Reste à trouver une application pratique de toutes ces théories.

La chance lui sourit quand il fût nommé au Centre de Guérison des Toxicomanes de Bình Triệu près de HoChiMinh Ville. Ce centre abrite des milliers de pensionnaires.  Le Pr Châu a pratiqué l’acupuncture faciale et observé, noté une par une, toutes les informations. C’est ainsi qu’il a progressivement établi une relation entre certains points faciaux, certaines zones du visage et les différentes parties du corps.
En stimulant ces points ou ces zones, il a vérifié ses hypothèses en constatant le soulagement quasi immédiat des symptômes.
La carte de la réflexion du corps tout entier sur le visage commence, jour après jour, à prendre la forme définitive.

Le dien chan reste une technique complémentaire de la Médecine occidentale. Il n’est donc pas destiné à remplacer la  Médecine moderne occidentale basée sur de preuves ou pire encore, inciter à se détourner de cette médecine qui rappelons le, sauve des vies et guérit des maladies. Le dien chan n’est pas une technique qui guérit les maladies, contrairement à la médecine moderne occidentale. Le dien chan contribue au rétablissement d’un déséquilibre suivant les principes de la médecine chinoise et l’acupuncture. Le dien chan potentialise alors les effets de la médecine occidentale.

Tagged with:

Catégorie : Découverte

Vous aimez cet article ? Abonnez vous à mon flux RSS et recevez plus d'infos!