Présentation

DienCong.com est un site Web qui parle de Bien-être avec le Dien Chan et Khi Cong (encore appelé QiGong), et la combinaison de ces deux techniques. Vous trouverez ici aussi des articles d’informations sur la Médecine Occidentale et Médecine Orientale. Les deux sont vraiment complémentaires. Comprendre ces deux Médecines, leur complémentarité et leurs différences vous apprendra beaucoup sur les possibilités naturelles du corps humain et de l’objectif de prévention des maladies ou simplement de rester en forme en rééquilibrant le yin et le yang.

Vous trouverez aussi la rubrique de Diététique Vietnamienne du Tao, on parlera de produits alimentaires, des fruits, des plantes, de leurs propriétés et comment une bonne compréhension de cette diététique issue de traditions millénaires peut améliorer notre équilibre et aider notre corps à développer son capital de défenses immunitaires naturelles et ce de façon beaucoup plus durable.

Vous êtes complètement débutant ? Vous n’avez jamais entendu parler de ces termes ? Ou au contraire, vous pratiquez déjà certaines techniques ou vous êtes thérapeutes ou réflexologues dans d’autres domaines ? N’ayez aucun souci, ce site est réalisé pour vous pour vous donner un maximum d’informations et vous guider pas à pas.

Le Meilleur des deux Mondes

Le Dien Chan est une technique multi-réflexologique vietnamienne au niveau essentiellement FACIAL. La stimulation purement externe de certains points ou zones, avec des instruments simples à bouts mousses et arrondis, permet de rétablir un équilibre, prévenir une maladie ou soulager une douleur.
Comme l’acupuncture, le dien chan est basé sur la théorie de la médecine traditionnelle chinoise, sur le système de méridiens, des nœuds et les points d’acupuncture. Il se différencie de l’acupuncture par le fait que l’activation ou la stimulation de ces zones ou de ces points se fait de façon externe sans utilisation d’aiguilles ou de techniques intrusives.
Pour cette raison, tout le monde peut facilement apprendre le dien chan, le pratiquer, faire ces gestes sur soi-même sans avoir besoin d’une personne tierce.

Le dien chan peut se pratiquer aussi avec les doigts, à défaut d’instruments. Le massage des points se fait de la même façon que la digitopuncture.

Le Khi Cong est une technique vietnamienne de concentration et de respiration. Très simple à expliquer, à comprendre mais terriblement efficace dans les résultats. Le Khi Cong est d’origine vietnamienne, il est dérivé du QiGong qui est d’origine chinoise.

On a besoin que de 5 minutes pour apprendre le Khi Cong, mais on passe une vie entière à comprendre, à maitriser la technique et ressentir les bienfaits.

Le but des techniques évoquées dans ce site web est de vous permettre de rééquilibrer l’énergie, le yin et le yang, d’avoir une meilleure qualité de vie, d’améliorer votre bien-être et ainsi prévenir le dérèglement et les maladies.

C’est tout le fondement de la médecine traditionnelle orientale, rééquilibrer et prévenir au lieu de guérir.

Ces techniques ne sont pas de méthodes de soins. Elles ne remplacent pas la médecine moderne actuelle. Elles ne vous dispensent pas d’aller consulter votre médecin en cas de maladie, de bien suivre les indications de votre médecin et de prendre vos médicaments, bien au contraire.

C’est aussi une belle complémentarité avec la médecine moderne occidentale basée sur des preuves irréfutables et la médecine traditionnelle en charge de d’améliorer votre bien-être et de ainsi de potentialiser l’action de la médecine moderne

Encore une fois, avoir le Meilleur des Deux Mondes.

A propos de moi.

Je m’appelle Duc, et si vous voulez vraiment me faire plaisir, écrivez mon nom en vietnamien, ce qui donne :  Đức (un peu plus dur déjà, sans faire du copier / coller !)

Je suis webmaster de ce site, je publie les articles ici en collaboration avec d’autres personnes spécialisées dans les domaines de la Médecine moderne occidentale, de la Médecine Traditionnelle Orientale, du dien chan, du khi cong et de la diététique du Tao.

Un jour de Mai, je suis né au Vietnam. J’ai passé une partie de mon enfance dans ce merveilleux pays qui est le Vietnam. Je garde d’innombrables souvenirs de ce pays, des paysages, des parfums, des couleurs, des images très nettes de tous mes amis d’enfance… Quand je ferme mes yeux et que j’ouvre mon coeur, les chants traditionnels lointains du Vietnam résonnent encore en moi, toujours avec la même intensité comme au premier jour. Le Vietnam qui est dans mon sang, le sang qui coule dans mes veines, le Vietnam dont je suis le fils et j’en suis fier.

Puis, la France m’a ouvert très grand ses bras. La France m’a accueilli chaleureusement, généreusement. Elle m’a tout donné, de la nourriture pour le corps comme la nourriture pour l’esprit. La France m’a adopté et je lui dois tout. Elle m’a appris à devenir un Homme, elle m’a enseigné ses valeurs de Fraternité et de Liberté. Je lui dois tout ce que je sais, tout ce que je suis aujourd’hui. La  France de mon coeur et de mon corps est toujours la plus belle, ma deuxième patrie.

 

La Médecine Orientale.

Ma rencontre avec le dien chan s’est faite lors d’un séjour au Vietnam.
J’ai découvert le dien chan, j’ai observé et noté les soulagements quasi instantanés des malades qui venaient se faire soigner au centre Vietydao, la clinique du Pr Bui Quoc Chau à Saigon. Cela m’a tellement passionné que j’ai modifié un peu mon séjour et passé presque la semaine entière pour aller, tous les jours, suivre mes premiers cours, ma première formation au Dien Chan avec le thérapeute Bui Minh Luan, un des fils du Pr Bui Quoc Chau. Il a eu l’énorme patience de répondre à mes multiples questions et m’a enseigné la partie pratique clinique du Dien Chan directement au centre Vietydao. Une formation vraiment complète, didactique de la théorie à la pratique du Dien Chan.

De retour en France, j’ai eu encore de la chance de suivre l’enseignement complet du Dien Chan, personnellement avec le créateur de cette méthode, le Pr Bui Quoc Chau à l’Académie Dien Chan à Paris. Enseignement du niveau 1 jusqu’au niveau 9, que j’ai terminé avec la remise du certificat en 2011.
Il me semble que, ces 9 niveaux complets de formation au dien chan , doivent être complétés par un formation directe et pratique sur le terrain au centre Vietydao à Saigon pour avoir une expertise dans ce domaine. Sans cette étape pratique et clinique, la formation resterait trop théorique. De ce fait, mon séjour au centre Vietydao pour la formation pratique a été très bénéfique et très enrichissante, surtout en tant que professionnel de la Santé.

Ma rencontre avec le Khi Cong
Puis durant mes études de Dien Chan, j’ai pratiqué le Am Duong Khi Cong, une spécialité Khi Cong du Dien Chan. Cette technique est très puissante mais ne me convenait pas personnellement, car, malgré mes efforts, le khi cong employé me provoquait un retour d’énergie incontrôlable. J’étais hésitant, j’avais besoin de comprendre.

La chance me sourit encore une fois.  Alors que je flânais à la grande Bibliothèque de Médecine à la recherche d’ouvrages sur la Médecine orientale, je croisais un petit personnage, assez mal habillé et paraissant antipathique. Voyant qu’il avait des difficultés, je lui ai proposé spontanément mon aide. Il est d’origine vietnamienne.

Ce que je ne savais pas encore c’est que j’avais devant moi, un des plus grands maitres de Khi Cong vietnamien.

Après m’avoir remercié de lui venir en aide, il m’a longuement observé du coin de sa table, puis, tranquillement il est venu vers moi pour me poser la question :  » est ce que tu veux être mon disciple pour que le t’enseigne le Khi Cong ? »
J’étais comme un rescapé du désert depuis plusieurs jours à qui l’on tend un verre d’eau fraiche ! Et , comment que je veux !

Et c’est ainsi que je deviens l’unique disciple d’un des plus grands maitres de Khi Cong !

Par la suite, j’ai aussi rencontré des gens, parfois des grands spécialistes dans leur domaine, et,  bizarrement chaque fois que j’éprouvais le besoin, la soif d’apprendre davantage.

Je ne pense pas que tout cela soit un simple hasard. Je crois de plus en plus fort qu’il n’y a pas de hasard.

Je pense à une jeune professeur de Médecine Orientale ( Đông Y) seulement âgée de 28 ans mais une connaissance incroyable qui m’a enseigné toute la Médecine orientale. Je pense aussi à mon grand oncle qui m’a donné ses deux plus gros livres sur l’acupuncture et m’a initié pas à pas sa technique vietnamienne de points d’acupuncture et de compréhension des systèmes d’énergie et de méridiens.

Voilà comment, tout comme les deux patries que j’ai dans mon coeur, la Médecine Occidentale et la Médecine Orientale se sont installées en moi et cohabitent harmonieusement dans ma tête. Elles forment un tout qui me font avancer dans mes recherches, dans ma façon de raisonner et de pratiquer.

Je vis avec cette dualité, et elle me sert, elle m’aide énormément.

Les deux Médecines sont complémentaires. Elles se complètent l’une, l’autre. Elles se rendent service mutuellement dans l’intérêt du malade.

Elles seront constamment présentes dans ce site Web que j’ai conçu et réalisé pour vous.

Vraiment, le Meilleur des deux Mondes !

 

Conditions d’utilisation

Ce site web a été crée dans le seul but de vous informer.
Les articles publiés, listés et cités dans ce site internet ne constituent en aucun cas des remèdes de soins.

Ils ne pourront en aucun cas se substituer à avis et à un traitement médicamenteux prescrit par votre médecin traitant.

Mise en garde : il est important face à n’importe quelle maladie, de consulter votre médecin traitant, suivre son avis et son traitement.
Les symptômes peuvent cacher d’autres maladies plus graves.
Seul votre médecin pourra vous faire le bon diagnostic et établir le plan de traitement.
Les articles sont publiés uniquement à titre informatif.
Pour obtenir un diagnostic médical complet et un traitement adéquats, consultez toujours un médecin qualifié.
Les manifestations de la maladie peuvent varier considérablement d’une personne à une autre.
Il est nécessaire d’obtenir l’accord de votre médecin si vous souhaitez mettre en pratique les informations contenues sur ce site.